Conduite accompagnée : ce qu’il faut savoir sur l’assurance

La conduite accompagnée a plusieurs avantages. En effet, elle permet la réduction des coûts, la prise de confiance ainsi qu’un apprentissage très rapide. C’est une méthode d’apprentissage qui est très souvent bénéfique. Déjà à partir de 15 ans, on peut apprendre à conduire avec une personne de son entourage. Découvrez dans cet article, tout ce que vous devez savoir sur la conduite accompagnée et l’assurance.

La conduite accompagnée : c’est quoi ?

La conduite accompagnée correspond particulièrement à l’apprentissage anticipé de la conduite avant d’obtenir le permis. En effet, le jeune conducteur doit être accompagné d’une personne qui est titulaire d’un permis de conduite depuis au-moins 5 ans sans infraction pour pouvoir circuler.

A voir aussi : Tout savoir de l’assurance auto

De plus, la conduite accompagnée permet à l’apprentie d’avoir plus de chance de réussir l’examen du permis de conduire. Du fait des heures de pratique beaucoup plus nombreuses que lors d’un apprentissage classique, la conduite accompagnée permet à l’apprenti d’avoir une confiance en soi et de réussir son examen.

Cependant, il a été constaté que le coût du permis ( formation initiale et la pratique ) est plus bas lorsqu’il est effectué en conduite accompagnée. Il existe trois formules de conduite accompagnée. Les conditions d’accès ainsi que de pratique diffèrent en fonction de l’âge ainsi que de la situation de l’apprenti conducteur.

Lire également : Les meilleures offres d’assurance auto pour les résiliés

En effet, quelle que soit la forme de conduite accompagnée choisir, il faut forcément avoir son code de la route. Il faut également avoir son attestation de fin de conduite pour pouvoir rouler avec un accompagnateur hors auto-école. Cette attestation est remise à l’apprentie ayant tout au-moins fait 20 heures de conduite au sein de son auto-école.

Quel est l’impact de la conduite accompagnée sur le prix de l’assurance ?

Tout d’abord, lors de la conduite accompagnée, le jeune conducteur doit forcément être ajouté au contrat d’assurance auto. Il doit être ajouté également au contrat assurance des véhicules utilisés pendant toute la durée de l’apprentissage. En effet, l’assureur doit d’abord donner son accord. Il doit ensuite inscrire le conducteur novice au contrat ainsi que l’accompagnateur.

De plus, vous devez forcément demander une extension de garantie à votre assureur pour jeune conducteur ou conducteur novice. Tout ceci, pour pouvoir circuler en toute légalité et ne pas avoir de problème lors d’un éventuel sinistre ( vol ou crevaison ).

Sachez que cet ajout est gratuit. Aucune suppression n’est appliquée donc le coût de votre assurance n’est pas modifié. Cependant, la franchise peut être rehaussée par votre assureur. Donc vérifiez avec lui s’il modifie son montant en cas d’accident. Après que la période de conduite accompagnée passée ainsi que le permis obtenu, le jeune conducteur obtiendra des tarifs préférentiels.

Il aura 50% de réduction de prime d’assurance auto la 1ère année, 25% de plus la deuxième année si aucune information ou accident n’est survenu et la suppression définitive de la suprime la 3ème année. Il aura tout ceci s’il souscrit son propre contrat d’assurance auto. C’est un grand avantage lorsqu’on sait que l’assurance jeune conducteur est l’assurance la plus coûteuse actuellement.

vous pourriez aussi aimer