Que faire de sa moto en RSV ?

Si votre moto vient d’être inscrite en RSV (Réparations Supérieures à la Valeur), alors cet article va vous intéresser ! Vous vous demandez peut-être en effet quoi faire de votre véhicule car il n’est plus utilisable. Que faut-il faire si votre moto est déclarée comme étant une épave ? Avez-vous le droit de la vendre ? Cet article vous explique tout ce que vous devez savoir.

Vendre sa moto en RSV : comment faire ?

Avant toute chose, il est bon de faire le point sur quelques éléments utiles. Il existe en effet plusieurs acronymes que vous avez peut-être lu dans des documents envoyés par votre assureur. Une liste de termes à connaître :

A voir aussi : Découvrez les clés de la performance avec les pièces moto haut de gamme pour le racing

  • RSV : Réparations Supérieures à la Valeur
  • A lire en complément : Entretenir sa moto, que peut-on faire soi-même ?

  • RIV : Réparations inférieures à la valeur de remplacement à dire d’expert
  • VEI : Véhicule économiquement irréparable
  • VRADE : Valeur de remplacement à dire d’expert ou valeur avant sinistre
  • VGA : Véhicule gravement accidenté

Quand la procédure RSV a été effectuée sur votre moto par un expert, une offre vous est alors faite par votre assureur. C’est une offre de rachat de l’épave, une somme d’argent donnée en échange (la VRADE). A ce moment-là, vous pouvez accepter l’offre afin d’obtenir la VRADE (la franchise est soustraite). La compagnie d’assurance se charge elle de son côté, de la revendre pour pièce détachées ou pour la faire réparer par un professionnel. Si vous choisissez de refuser l’offre, la préfecture est informée par l’assureur que la carte grise ne doit pas être transférée. Vous êtes donc dans l’impossibilité de revendre votre moto en RSV, à moins qu’il s’agisse d’un professionnel.

Réparer sa moto RSV et la revendre

Dans le cas où l’expert a estimé que la moto est réparable, vous pouvez décider de la remettre en état. Il faut savoir toutefois que propriétaires de deux-roues déclarés RSV ne sont pas autorisés à effectuer eux-mêmes les réparations. C’est un élément important à savoir si vous souhaitez revendre par la suite la moto.

Une fois que le véhicule est réparé, un professionnel doit vérifier la conformité des réparations. Ce passage devant un expert permet d’obtenir une attestation de conformité et ainsi de récupérer la carte grise de la moto.

Même si votre moto en catégorisée en RSV, il convient de l’assurer pendant que vous la réparez. Il est important en effet qu’un véhicule soit couvert par une garantie responsabilité civile, et ce même s’il reste immobilisé.

Vendre sa moto pour pièces détachées

Il se peut qu’une personne soit intéressée pour acheter une moto accidentée. Il vous est possible dans ce cas de vendre votre moto en pièces détachées. Vous pouvez consulter des boutiques en ligne de constructeurs et de revendeurs afin de prendre connaissance des prix. Connaître la valeur des pièces détachées vous permettra de fixer un prix plus juste si vous avez une épave de moto à vendre.

Si vous souhaitez vendre le moteur séparément, vous devez avoir un minimum de connaissance pour le démonter et le nettoyer correctement. Pour une moto accidentée à l’avant, il convient de vérifier la transmission, les amortisseurs, les roues et les feux de signalisation. Pour une moto accidentée à l’arrière, veillez à vérifier l’état de la fourche, le système de refroidissement et le système de freinage.

 

Faire don de sa moto en RSV : une alternative solidaire

Lorsque vous possédez une moto en fin de vie, il est possible d’envisager une alternative solidaire en faisant don de votre véhicule. Cette option permet de donner une seconde vie à votre moto tout en soutenant des causes caritatives.

De nombreuses associations acceptent les dons de motos et les utilisent soit pour former des mécaniciens en herbe, soit pour les revendre à bas prix aux personnes dans le besoin. En donnant votre moto, vous participez ainsi à des actions solidaires et contribuez à la réinsertion professionnelle ou sociale de certain(e)s.

Avant de faire un don, assurez-vous que l’association choisie est reconnue d’utilité publique et qu’elle dispose d’un réseau fiable pour prendre en charge votre moto. Renseignez-vous sur leurs activités et leur impact social afin d’être sûr(e) que votre geste aura un réel impact positif.

Pour effectuer un don, contactez directement l’association choisie qui vous indiquera la marche à suivre. Généralement, elles proposent un service gratuit de récupération du véhicule à domicile ou sur le lieu où se trouve la moto.

Il faut préparer certains documents administratifs tels que la carte grise du véhicule ainsi qu’une attestation certifiant que celui-ci ne fait pas l’objet d’un gage ou d’une opposition auprès du fichier national des véhicules assurés (FVA).

N’hésitez pas non plus à demander si l’association peut établir un reçu fiscal au moment du don. Effectivement, cela pourrait vous permettre de bénéficier d’une réduction fiscale selon les conditions fixées par la loi.

Lorsque vous souhaitez vous débarrasser de votre moto en RSV, faire don de celle-ci à une association solidaire est une alternative responsable et généreuse. Vous donnez ainsi une seconde vie à votre véhicule tout en contribuant à des actions sociales valorisantes. Pensez donc à explorer cette option avant de prendre toute autre décision.

Transformer sa moto RSV en projet personnalisé et original

Si vous souhaitez donner une nouvelle vie à votre moto en RSV, pourquoi ne pas la transformer en un projet personnalisé et original ? Cette option permet de mettre votre créativité à l’épreuve tout en donnant une touche unique à votre véhicule.

La première étape consiste à définir le type de transformation que vous souhaitez réaliser. Les possibilités sont nombreuses : café racer, bobber, scrambler, tracker… Chaque style apporte sa propre esthétique et donne un caractère distinctif à la moto.

Une fois que vous avez choisi le style qui correspond le mieux à vos goûts et préférences, il est temps de passer aux modifications concrètes. Vous pouvez commencer par les éléments visuels tels que la peinture ou le revêtement du réservoir. Optez pour des couleurs vives et accrocheuses pour attirer l’attention sur votre création.

Pensez aux pièces détachées spécifiques au style choisi. Par exemple, si vous optez pour un café racer, privilégiez les guidons bas et plats ainsi qu’une selle monoplace. Pour un bobber ou un scrambler, ajoutez des garde-boue raccourcis et des pneus tout-terrain.

N’oubliez pas non plus d’améliorer les performances de votre moto en RSV. Changez les échappements pour obtenir une sonorité plus agressive ou installez une suspension sportive pour améliorer la maniabilité sur route.

Attention cependant : toutes ces modifications peuvent avoir des conséquences légales selon les lois en vigueur dans votre pays. Assurez-vous donc de respecter ces réglementations avant d’entreprendre des changements majeurs.

Une fois votre projet terminé, n’hésitez pas à participer à des événements ou des rassemblements de motos pour partager votre création avec d’autres passionnés. Cela vous permettra de recevoir des retours et d’échanger sur les différentes techniques utilisées.

Transformer votre moto en RSV en un projet personnalisé et original est une excellente façon de mettre en valeur votre créativité tout en donnant une nouvelle vie à votre véhicule. Que ce soit pour le plaisir personnel ou pour impressionner les autres amateurs de moto, cette option offre une expérience gratifiante et unique. Alors lancez-vous dans cette aventure et laissez libre cours à votre imagination !

vous pourriez aussi aimer