Quels sont les gestes à adopter pour bien profiter de sa pocket bike ?

Depuis quelques années, les pocket bikes connaissent un succès fulgurant, et ce n’est pas pour rien. À la fois pratiques et légères, ces mini-motos sont de plus en plus adoptées par les motocyclistes. Dans le commerce, on rencontre différents modèles. Quel que soit votre choix, vous devez connaitre quelques astuces pour profiter au maximum de votre dirt bike. C’est ce que nous partageons avec vous dans cet article.

Commencez par faire un bon rodage à la réception de votre pocket bike

Face à l’engouement suscité par les pocket bikes, de nombreux fabricants travaillent de nuit comme de jour pour répondre à la forte demande du public. Aujourd’hui, il est possible de commander un mini-véhicule depuis le confort de votre canapé et de vous faire livrer dans les plus brefs délais. Sur des plateformes comme all 4 ride, vous pouvez rapidement trouver une mini-moto qui répond à vos attentes. E-bike, dirt bike, pocket cross, pocket quad, draisienne… le choix dépendra de vos envies et de votre budget !

A découvrir également : La calamine du moteur : pourquoi et comment s’en débarrasser ?

À la réception de votre pocket bike, le moteur et les engrenages sont encore tout neufs. Il convient donc de faire un rodage adapté pour huiler et optimiser l’état de surface des pignons de boîtes, pistons, embrayages et autres pièces de votre min-moto. Pour un rodage parfait, il est fortement recommandé de remplacer l’huile à moteur dès les premières 20 minutes après la mise en route. Vous éliminez ainsi l’excès de micro-limaille.

Lors du rodage, il est conseillé de rouler à moitié des gaz (mi-régime) pendant une durée de deux pleins, et au 3/4 des gaz pendant un plein. À la fin de ces trois premiers pleins, pensez à vidanger le moteur pour terminer le rodage.

A découvrir également : Quelle est la pression idéale pour mes pneus de moto ou de scooter ?

Faites régulièrement des vérifications techniques sur sa pocket bike

Afin de profiter correctement de votre pocket bike, vous devez bien l’entretenir. Pour ce faire, pensez à effectuer régulièrement des vérifications techniques sur votre mini-moto. Il s’agira par exemple de vérifier si l’essence descend correctement jusqu’au carburateur. Vérifiez également que vos durites sont bien enclenchées à fond.

Au moment de démarrer votre pocket bike, assurez-vous toujours de créer de la compression. Pour ce faire, descendez lentement le kick à 10 reprises, puis kickez au niveau du point de compression. En l’absence d’une compression suffisante, vous devez vérifier votre réglage soupape pour voir si tout est normal.

En fonction du pilotage, il peut être nécessaire de faire un réglage du carburateur lors du rodage de la pocket bike. Commencez par ajuster votre vis de richesse en la resserrant à fond et la desserrant de 2 tours. Jouez ensuite avec les crans de l’aiguille dans le boisseau pour un pilotage optimale. Selon vos besoins, vous pouvez remonter ou descendre l’aiguille d’un cran. Vérifiez chaque fois si le comportement de votre pocket bike cadre avec vos besoins. Si c’est le cas, c’est que le réglage est parfait. Dans le cas contraire, il faudra continuer jusqu’à obtenir le résultat attendu.

L’autre chose à faire pour garantir le bon fonctionnement de votre pocket bien est de vérifier souvent son calage de distribution. Il s’agira de voir si la couronne de distribution est positionnée sur le bon repère (9 h) et que le repère à l’allumage est sur 12 h.

En suivant les instructions de cet article, vous profiterez au maximum de votre pocket bike.

vous pourriez aussi aimer