Comment reconnaître une fourrière ?

Vous avez garé votre véhicule à un endroit et vous ne le retrouvez plus ? Pas de panique. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette situation. En effet, le véhicule a peut-être volé ou placé à la fourrière. Étant donné qu’il existe plusieurs fourrières, cela vous prendrait énormément de temps pour parcourir chaque fourrière en vue de trouver votre véhicule. Dans cet article, nous vous aidons à reconnaître à fourrière qui a pris votre véhicule. Vous trouverez également des renseignements sur les raisons de mis en fourrière et les frais qui y sont liés.

Les raisons de la mise en fourrière d’un véhicule

Avant de vous dire comment reconnaître une fourrière, il est important que vous sachiez pourquoi votre véhicule y a été mis. En effet, cela arrive lorsque vous ne respectez pas certaines règles. Ainsi, votre véhicule peut être mis en fourrière lorsque :

A lire également : Pourquoi effectuer un stage de récupération de points permis ?

Aussi, votre véhicule peut être mis en fourrière lorsqu’il manque de contrôles techniques. Toutefois, notez que dans ce cas, vous recevrez une notification de la part de l’agent de police qui a envoyé votre véhicule en fourrière. Dans cette notification, certaines informations sont mentionnées. Il s’agit : du motif d’enlèvement, des frais d’enlèvements, l’adresse de la fourrière ainsi que les voies de recours possibles.

Reconnaître une fourrière

Il existe en France de nombreuses fourrières qui sont dispersées dans chaque ville. Ainsi, pour ne pas trop perdre le temps, il est recommandé de se rapprocher des autorités compétentes de l’endroit où vous avez stationné. Il s’agit :

  • Du commissariat de police ;
  • De la gendarmerie de police ;
  • De la préfecture de police.

Avant de vous y rendre, vous devez absolument garder le numéro d’immatriculation du véhicule. En effet, c’est ce numéro qui permettra d’identifier la fourrière dans la base de données de ces autorités.

Une autre solution s’offre à vous. Si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre chez ces autorités, il va falloir les joindre. Pour cela, vous devez chercher leur contact dans les annuaires ou sur internet. Après l’avoir trouvé, vous passez par appel direct afin qu’il vous communique l’adresse de la fourrière. Notez que dans ce cas aussi, il faudra communiquer le numéro d’immatriculation du véhicule.

Par ailleurs, vous avez encore une troisième option pour reconnaître la fourrière. Il s’agit de le chercher sur la plateforme des autorités compétentes.

Chercher la fourrière sur la plateforme

Pour cette option, vous n’avez pas à vous gêner. Il suffit de vous rendre sur la plateforme et d’insérer toujours le numéro d’immatriculation de votre véhicule. La plateforme se charge ensuite de rechercher le numéro de la fourrière en question et vous le communique. Pour finir, vous contactez la fourrière pour vérifier effectivement si votre véhicule s’y trouve. Alors, vous vous y rendrez avec les frais nécessaires pour récupérer votre véhicule.

Les frais de mis en fourrière d’un véhicule

Maintenant que vous savez dans quelle fourrière se trouve votre véhicule, il va falloir payer les frais et le récupérer. Quels sont ces frais ? Il n’existe pas en effet des frais fixes à payer. Cela dépend de plusieurs facteurs tels que :

  • le type du véhicule mis en fourrière ;
  • le nombre de places de stationnement ;
  • la voirie publique ;
  • le nombre d’habitants et bien d’autres.

Notez que d’autres frais peuvent être appliqués en fonction de la ville. Ainsi, lorsque vous vous acquittez de ces frais, vous allez recevoir un ordre de sortie. Cet ordre représente la preuve que vous avez payé le prix et le pass pour faire sortir votre véhicule de la fourrière.

Par ailleurs, il est conseillé de vite faire sortir son véhicule lorsqu’il a été mis en fourrière. En effet, plus le véhicule passe de temps à la fourrière, plus les frais seront élevés. Ainsi, pour ne pas avoir à supporter des charges supplémentaires, faites les démarches nécessaires pour vite récupérer votre véhicule.

Les démarches à suivre pour récupérer son véhicule en fourrière

Lorsque votre véhicule se retrouve entre les mains de la fourrière, il est primordial d’effectuer les démarches appropriées pour le récupérer dans les plus brefs délais. Voici les étapes à suivre pour faciliter cette procédure :

Prendre contact avec la fourrière : La première étape consiste à contacter directement la fourrière où votre véhicule a été emmené. Vous devrez fournir des informations telles que le numéro d’immatriculation du véhicule, ainsi que vos coordonnées personnelles.

Vérifier les documents nécessaires : Avant de vous rendre sur place, assurez-vous de rassembler tous les documents requis pour récupérer votre voiture en fourrière. Cela peut inclure une pièce d’identité valide, un permis de conduire en cours de validité et l’original ou une copie certifiée conforme du certificat d’immatriculation.

S’acquitter des frais : Comme mentionné précédemment, vous devrez régler les frais associés à la mise en fourrière et au stationnement de votre véhicule. Ces frais peuvent varier selon différents critères tels que le type de véhicule et la durée du stationnement.

Se rendre sur place : Une fois toutes ces formalités remplies, rendez-vous à la fourrière aux heures d’ouverture spécifiées par celle-ci afin de pouvoir récupérer votre voiture en toute légalité.

Respecter les conditions imposées : Il faut noter qu’en tant que propriétaire du véhicule mis en fourrière, vous devez respecter certaines conditions établies par celle-ci lors de sa restitution. Cela peut inclure la présence d’une assurance valide et le bon état de fonctionnement du véhicule.

En suivant ces étapes, vous pourrez récupérer votre véhicule en fourrière sans rencontrer de difficultés majeures. Gardez à l’esprit qu’il faut régler rapidement cette situation afin d’éviter des frais supplémentaires indésirables.

Les conséquences d’une mise en fourrière sur l’assurance automobile

Une mise en fourrière peut avoir des conséquences importantes sur votre assurance automobile. Vous devez comprendre ces implications afin d’éviter tout désagrément imprévu. Voici ce que vous devez savoir :

Vous devez noter que la plupart des compagnies d’assurance considèrent la mise en fourrière comme un événement non-accidentel. Par conséquent, cela peut entraîner une augmentation de vos primes mensuelles ou annuelles.

Si votre véhicule a été mis en fourrière en raison d’une infraction au code de la route, telle qu’un stationnement interdit ou une conduite sous l’influence de l’alcool, cela pourrait avoir un impact significatif sur votre historique d’assurance et potentiellement vous faire perdre des réductions ou avantages acquis.

Dans certains cas extrêmes où les infractions sont graves et répétées, certaines compagnies peuvent même résilier purement et simplement votre contrat d’assurance auto. Cela signifie que vous devrez trouver un nouvel assureur disposé à vous couvrir, ce qui peut s’avérer difficile et coûteux.

Vous devez souligner que si votre voiture subit des dommages lors du remorquage ou du transport vers la fourrière, vous devez vérifier attentivement les termes et conditions spécifiques relatives à ce type d’événements dans votre contrat.

Au-delà des incidences financières liées à l’augmentation des primes et aux éventuels frais supplémentaires non pris en charge par l’assurance, une mise en fourrière peut aussi entraîner des désagréments tels que la perte de temps pour récupérer votre véhicule et le stress qui l’accompagne.

Vous devez comprendre les conséquences qu’une mise en fourrière peut avoir sur votre assurance automobile. Veillez à respecter les règles de circulation et à éviter tout comportement pouvant conduire à cette situation, afin de préserver votre historique d’assurance et d’éviter des frais inutiles. En cas de mise en fourrière, contactez rapidement la fourrière compétente pour prendre les mesures nécessaires dans les meilleurs délais.

vous pourriez aussi aimer