Comment se procurer une vignette Crit’Air ?

Avant, le seul moyen de distinguer les véhicules polluants, mais aussi d’autoriser les moins polluants à circuler était de vérifier la pastille verte. Cependant, depuis 2016, cette dernière a été remplacée par le certificat de qualité de l’air. Également appelé vignette Crit’Air, ce certificat se présente sous la forme d’un autocollant à placer sur le pare-brise du véhicule.

En principe, il existe plusieurs vignettes Crit’Air qui correspondent chacune à une classe de véhicule définie selon les émissions jugées comme polluantes. Bien que ce certificat intervienne dans plusieurs contextes, nombreuses sont encore les personnes qui n’en disposent pas. Mais comment se procurer une vignette Crit’Air ? Et pourquoi ? Les réponses dans cet article.

A lire aussi : Comment se préparer pour son examen de permis de conduire en ligne ?

Les raisons d’avoir une vignette Crit’Air

Bien que la vignette Crit’Air ne soit pas obligatoire, elle s’avère indispensable dans certaines villes et métropoles. En réalité, elle est utilisée pour limiter la circulation dans les ZFE (Zones à faibles émissions), mais aussi pour instaurer une circulation différenciée lors des périodes de pic de pollution dans les grandes villes. De ce fait, vous êtes passible de sanctions si vous circulez dans ces localités sans vignettes.

Autrement dit, la vignette critair obligatoire ne s’applique qu’à certaines zones. Cependant, elle s’avère particulièrement pratique, accessible et vous évitera une contravention de 3e ou de 4e classe en fonction de votre véhicule. Pour ce qui est de la validité de la vignette Crit’Air, elle évolue avec votre véhicule. En réalité, le certificat est valide jusqu’à ce qu’il soit illisible.

Lire également : Comment choisir une entreprise de transport de voitures ?

L’achat d’une vignette Crit’Air

En principe, la constitution d’une vignette Crit’Air n’intègre aucune recette pour le budget de l’État ni aucune taxe. En réalité, le prix de 3,70 euros de ce certificat sert uniquement à couvrir les coûts du service qui le délivre. Entre autres, la somme prend en compte le développement, l’élaboration, la fabrication, l’acheminement, la maintenance et l’exploitation du service. Pour ce qui est de la délivrance du certificat de façon sécurisée et dématérialisée, c’est l’imprimerie nationale qui est chargée de cette tâche. Pour ce faire, vous devez juste vous rendre sur le site officiel du gouvernement.

Une fois sur le site, vous devez avoir votre carte grise en main. Vous serez ensuite tenu de renseigner votre prénom, votre adresse mail, le numéro de votre plaque, ainsi que la date de la première immatriculation de votre véhicule. Dès lors, vous pourrez commander en quelques clics votre certificat de qualité de l’air.

En règle générale, la base de données du système d’immatriculation des véhicules analyse vos données et attribue de manière définitive la vignette Crit’Air correspondant au niveau d’émission de polluant atmosphérique de votre voiture. Une fois votre demande validée, vous recevrez par mail une version dématérialisée de votre facture comprenant les informations de votre certificat.

Ce document vous servira notamment d’attestation jusqu’à la réception du certificat. Il est également important de noter que le prix d’une vignette Crit’Air est unique, quel que soit le type de véhicule que vous conduisez. Lorsque vous recevez votre certificat, vous n’aurez plus qu’à le coller en suivant la démarche qui se trouve au verso du courrier.

vous pourriez aussi aimer