Comment trouver une voiture d’occasion sans risquer d’arnaque ?

L’acquisition d’un véhicule est une décision importante qui implique de nombreuses démarches. Pour une telle opération, l’un des critères de choix est le neuf ou l’occasion. En raison des nombreux avantages qu’elle présente, l’occasion est la solution choisie par de nombreuses personnes. Si vous êtes aussi intéressé par ce type de véhicules, il est essentiel de connaître les risques d’arnaque afin de les éviter au mieux.

Faites attention aux annonces

Les annonces constituent l’un des principaux moyens pour acquérir un véhicule d’occasion. Que le modèle que vous recherchez soit une voiture peugeot d’occasion ou appartienne à une autre marque, il est possible de l’acheter grâce aux annonces. Si dans certains cas les transactions se déroulent sans encombre, il peut arriver que les acheteurs soient victimes d’arnaque.

A lire aussi : Investir dans une voiture youngtimer : les voitures qui vont prendre de la valeur en 2021

Pour cette raison, vous devez être assez vigilant. Certaines annonces sont en réalité « bidon » et sont le fruit d’un simple copier-coller de réelles annonces. Toutes les informations qui y sont renseignées sont donc volées ailleurs. En général, il vous est demandé de payer un acompte pour un véhicule qui ne vous sera en réalité jamais vendu.

Il est dans ce cas recommandé de toujours demander à voir le véhicule présenté dans l’annonce de façon physique avant de payer quoi que ce soit. De même, faites preuve de prudence lorsque le vendeur vous envoie un mail, qui comporte en plus un lien. Ce dernier pourrait par exemple vous rediriger vers un site douteux pour vous soutirer des informations.

A voir aussi : Étapes essentielles d'une vidange réussie

Soyez vigilant face aux prix trop attractifs

Un autre moyen qu’utilisent les arnaqueurs, c’est de proposer des véhicules à des prix vraiment très attractifs. Vous ne devez surtout pas vous laisser avoir par de telles propositions. En général, pour justifier le prix de vente, l’excuse du déménagement récent ou du besoin urgent d’argent est avancée. Il vous est par la suite demandé de payer un acompte ou le transporteur pour que le véhicule vous soit livré.

Ce dernier ne le sera évidemment jamais. Dans ces cas-là, il peut également s’agir d’un véhicule volé dont le vendeur souhaite se débarrasser rapidement. Dans tous les cas, vous devez faire attention. Lorsqu’une voiture d’occasion vous est proposée à la vente à 30 % ou à 40 % en dessous de la côte, cela doit susciter vos interrogations.

Faites attention aux historiques incomplets

L’historique du véhicule est un autre détail qui doit attirer votre attention. Lorsqu’une vente de véhicule d’occasion doit avoir lieu, le vendeur se doit de vous présenter l’historique de sa voiture. Cela prend en compte entre autres le carnet de révision et les factures liées au véhicule. Lorsque l’un de ces documents manque à l’appel, cela doit éveiller votre méfiance. Il en est de même si le kilométrage ne vous est pas précisé.

Pour obtenir les informations désirées sur un véhicule, vous pouvez vous adresser au concessionnaire. En général, lorsqu’un véhicule passe par un atelier du réseau, cela est notifié dans le système informatique. Il faut préciser que les informations sur le véhicule ne pourront vous être données si ce dernier est entretenu dans d’autres ateliers.

Faites vérifier la voiture par un mécanicien avant l’achat

Il faut une deuxième opinion sur la question. Il faut faire appel à un professionnel pour ce genre de contrôle.

Le mécanicien évaluera l’état général du véhicule et vous donnera des informations précises sur les réparations nécessaires ou les éléments qui doivent être changés dans l’immédiat ou à court terme. Si le propriétaire actuel refuse cette étape, cela doit susciter votre méfiance.

Ne jamais conclure une vente sans avoir effectué un essai sur route. C’est en conduisant que vous pourrez juger des performances et du confort de la voiture. C’est aussi le moment idéal pour vérifier tous les équipements (phares, clignotants…) et entendre d’éventuels bruits suspects.

Acheter une voiture d’occasion peut s’avérer risqué, mais en prenant ces précautions indispensables, vous limiterez considérablement les risques d’arnaque.

Demandez un essai routier avant de conclure la transaction

En plus de l’inspection visuelle, un essai routier est crucial avant de conclure la transaction. Cela vous permettra d’évaluer les performances du véhicule et de détecter tout problème éventuel.

Lorsque vous effectuez un essai routier, pensez à bien grincements ou des cliquetis qui pourraient suggérer un défaut mécanique. Vous devriez aussi inspecter le moteur pour voir s’il semble être en bon état de fonctionnement.

Assurez-vous d’utiliser toutes les fonctions du véhicule comme le chauffage ou la climatisation, ainsi que tous les équipements tels que les sièges électriques et la radio pour vous assurer qu’ils fonctionnent correctement.

Soyez attentif à la façon dont le véhicule se comporte sur différents types de routes et dans différentes situations telles que freiner rapidement ou négocier des virages serrés. Vous devez aussi prendre note du niveau de confort offert par le véhicule au cours de votre voyage sur différentes surfaces routières.

Si possible, testez le véhicule sur une autoroute ou une route avec une limite supérieure à 90 km/h afin d’avoir une idée claire de ses capacités lorsqu’il roule à grande vitesse.

Il est recommandé d’essayer deux fois : une première fois seul(e) puis avec quelqu’un qui peut donner son avis objectif quant au comportement du véhicule pendant l’essai routier.

N’hésitez pas à poser des questions spécifiques sur la voiture pendant l’essai routier afin que vous puissiez être sûr de comprendre toutes les caractéristiques et spécifications du véhicule.

Un essai routier est la meilleure façon de s’assurer que le véhicule d’occasion que vous envisagez d’acheter répond à vos attentes. C’est aussi une occasion pour vous d’avoir un aperçu sur l’état général du véhicule.

vous pourriez aussi aimer