Pourquoi est-il important d’avoir une attestation d’assurance voiture ?

En tant que propriétaire d’un véhicule, le permis de conduire n’est pas le seul document que vous devez obligatoirement présenter. Il peut être utile de détenir d’autres pièces, surtout si vous souhaitez conduire légalement. L’une d’entre elles est l’attestation d’assurance, un document très important pour tout conducteur de véhicule. Cependant, quel est l’intérêt de l’avoir à votre portée ? Découvrez les avantages de cette pièce justificative.

Une attestation d’assurance voiture : qu’est-ce que c’est ?

Avant d’aborder l’importance d’avoir une attestation d’assurance voiture, il est utile de savoir ce dont il est question. Encore appelé carte verte, il s’agit d’un document qui justifie qu’un conducteur est protégé par un contrat d’assurance. Plus précisément, nous parlons d’un document qui atteste qu’une voiture est assurée.

A voir aussi : L'assurance moto : un indispensable pour conduire votre deux-roues

Ainsi, toute inscription à une assurance voiture induit la réception d’une attestation d’assurance et d’un certificat. C’est l’assureur qui envoie ces documents à la signature du contrat d’assurance.

Ils sont valables pour une durée d’un an. Cela voudra dire que vous devez les renouveler chaque année. Par conséquent, l’attestation d’assurance ne s’applique qu’à un seul véhicule. Ceci dit, lorsque vous possédez plusieurs automobiles, il faudra alors en faire pour chacune d’elles.

A lire également : Tout savoir de l’assurance auto

L’assurance pour voiture comme pièce justificative

Posséder une attestation d’assurance voiture est important pour plusieurs raisons. Premièrement, en se référant à sa définition, elle constitue une preuve de l’existence d’un contrat d’assurance. Autrement dit, c’est la preuve qu’une voiture est : assurée. En effet, conduire une voiture non assurée est considéré comme un délit routier qui sévèrement puni par la loi.

Ce document constitue donc une présomption d’assurance. Selon la gravité, vous risquez une sanction allant d’une amende jusqu’à la peine de prison pour défaut d’assurance. Pour ce qui est de l’amende, elle peut aller jusqu’à 3 750 euros suivis d’une suspension ou annulation de permis.

De même, vous pouvez subir une sanction qui sera une interdiction de conduire pendant une durée de trois ans au moins ? Vous aurez aussi l’obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Ainsi, disposer d’une attestation d’assurance est nécessaire et important pour tous les candidats aux permis et pour les conducteurs.

Cependant, pour l’avoir, il suffit de vous rapprocher d’une compagnie d’assurance pour l’établissement d’un contrat. Ensuite, votre attestation vous sera : envoyée dans un délai de 15 jours après la signature. À la réception, le nom de l’assureur et son adresse sont mentionnés là-dessus.

En outre, sur cette pièce figureront votre numéro, l’immatriculation du véhicule et les dates de début et fin de validité. Toutes ces mentions ont pour but de prouver que la voiture est belle et bien assurée.

Éviter les sanctions légales

Comme énoncé, l’attestation est un document très important pour tout conducteur, sinon, il s’exposera à des sanctions légales. En effet, lors d’un contrôle routier de la police ou de la gendarmerie, vous êtes dans l’obligation de présenter ce document. Cela se fait au même titre que le permis de conduire et le certificat d’assurance. Ce dernier est quant à lui est : posé sur votre parebrise.

Toutefois, avant la sanction pour faute de non-possession d’attestation d’assurance, votre véhicule doit être d’abord soumis à l’obligation d’assurance. Les différentes voitures soumises à l’obligation d’assurance sont entre autres celles particulières de moins de 3,5 tonnes.

Les véhicules à moteur à deux ou trois roues, qu’ils soient immatriculés ou non, y sont également soumis. Il s’agit des motos ou des scooters et aussi les motos à moins de 50 cm3. Ainsi, en cas de contrôle, l’absence d’attestation est soumise à une amende variant entre 35 et 150 £.

Cependant, en cas d’oubli, de perte ou si le document est arrivé à son expiration, vous avez un délai pour vous racheter. Dans ce cas, il est possible de vous rendre dans un commissariat ou une gendarmerie dans cinq jours maximum. Passé ce délai, l’amende peut atteindre un montant allant jusqu’à 700 ou 750 £.

Néanmoins, lorsqu’il s’agit spécialement d’une perte ou d’un vol, vous devez le signaler immédiatement à la police ou à la gendarmerie. Ainsi, vous obtiendrez un récépissé. Dans l’attente de l’obtention d’un duplicata, vous pouvez librement circuler sans crainte avec ce récépissé.

En définitive, l’attestation d’assurance est une pièce essentielle que vous devez toujours garder sur vous. Cela va permettre d’éviter les sanctions lors des contrôles.

vous pourriez aussi aimer