Quel est le salaire moyen d’un designer automobile ?

Les designs automobiles ont toujours suscité la fascination et l’émerveillement du grand public. En effet, le design et les styles diffèrent et s’adaptent aux besoins et aspirations des consommateurs, devenant même le reflet de leur propre personnalité. Nous pouvons trouver sur le marché des designs fonctionnels et épurés destinés à une clientèle au pouvoir d’achat modeste comme il existe des designs plus extravagants aux lignes bruts et aux courbes raffinées qui s’adressent à des clients plus aisés.

La conception et la modélisation de l’automobile est un art à part entière, un métier complexe qui doit répondre, à la fois, aux besoins marketing et à l’optimisation des performances. Dans cet article, nous allons parler de ceux qui sont responsables du développement de cet aspect esthétique. En quoi consistent réellement les missions d’un designer automobile et quel est le montant moyen de sa rémunération mensuelle ?

Lire également : Se rendre dans un centre de detailing dans le 78

Quelles sont les fonctions d’un designer automobile ?

Un designer automobile intervient en amont de la chaine de production. En effet, il est responsable de concevoir et modéliser la maquette du véhicule qui sera prochainement commercialisé. En ce sens, il est amené à prendre en considération des facteurs déterminant dans l’élaboration de ses designs.

Un designer automobile est confronté dans le cadre de l’exercice de ses fonctions à des contraintes reliées au style, à la prévention et la sécurité routière, aux coûts de fabrication et aux limites que présentent certains matériaux. Il travaille également de manière étroite avec l’équipe d’ingénieurs afin d’adapter la conception esthétique aux besoins techniques.

A lire aussi : Véhicule d'occasion et carte grise

Description du métier de designer automobile

Le métier de designer automobile concentre des fonctions qui sollicitent de la créativité, de la rigueur et de l’ingéniosité. En effet, le designer automobile élabore la forme extérieure des véhicules en travaillant sur les proportions et les surfaces. Pour ce faire, il est obligatoire pour le designer d’avoir acquis au fil de sa formation une certaine expertise dans le dessin et l’utilisation des logiciels de création.

En ce qui concerne les croquis, les designers utilisent de plus en plus des outils tels que le Computer Aided Styling (CAS), le Computational Fluid Dynamics (CFD) et le Product Data Management (PDM). Sa fibre artistique doit le rendre apte à matérialiser les désirs des responsables du marketing sur le plan réel sans pour autant négliger l’aspect technique et pratique du véhicule.

Il doit par ailleurs posséder une connaissance approfondie des différents matériaux utilisés dans le processus de fabrication afin de limiter les défauts de production et d’évaluer la faisabilité de ses designs. Une excellente maitrise des procédés d’industrialisation est également requise dans l’exercice de ce métier.

Salaire et évolution de carrière

La rémunération moyenne d’un designer automobile varie entre 3 500 euros et 4 500 euros bruts par mois, soit une rétribution annuelle moyenne de 48 000 euros bruts. Cependant, il est à noter que les salaires diffèrent en fonction des contrats et de la zone géographique. La rémunération évolue après avoir acquis 5 années d’expériences et atteint les 5 000 euros par mois.

Quelle est la formation à suivre pour devenir designer automobile ?

Les possibilités de parcours pour accéder au poste de designer dans une société de production automobile sont nombreuses. Le seul prérequis commun à toutes les formations est l’obtention d’un baccalauréat scientifique, ou bien science des technologies et des arts appliqués (STD2A). Le parcours conventionnel serait d’effectuer 2 années de BTS en design de produits ou en conception de produits industriels avant de postuler pour une position d’assistant designer et de graver les échelons.

Cependant, afin d’accéder directement au poste de designer, il faut avoir un niveau Bac +5 :

  • Diplôme d’école spécialisée dans le domaine du design des transports.
  • Diplôme d’université en design global.
  • Diplôme en ingénierie du design industriel.
  • Diplôme supérieur d’arts appliqués option produit.
  • Diplôme de l’ENSAD (école nationale des arts décoratifs)

Bien évidemment, la liste de parcours ci-dessus n’est pas exhaustive. Les parcours atypiques existent et les alternatives sont nombreuses.

vous pourriez aussi aimer