Qu’est-ce que l’éco-conduite ?

Conduire de façon plus souple et plus attentive est devenue une action citoyenne ces dernières années. Aux côtés du covoiturage, de l’emprunt des transports en commun et de l’usage des vélos libre-service, c’est un moyen de préserver la nature. L’Ademe estime entre 7 à 10 % en moyenne la réduction de la consommation de carburant dans l’usage de cette pratique. Elle sollicite moins le moteur, et limite donc les émissions de CO2 qui détruisent l’atmosphère. Cette conduite écologique et économe a bien un nom ; il s’agit de l’éco-conduite ou conduite éco-citoyenne. Qu’est-ce que c’est l’éco-conduite ? Quels sont ses principes ?

Définition de l’éco-conduite

L’éco-conduite est un comportement qui consiste à conduire de façon responsable, souple et modérée. Elle permet par cette seule action de réduire la consommation de dépenses en carburant et de respecter l’environnement en limitant les émissions de gaz à effets de serre. Elle réduit également le risque d’accident de la route en améliorant la sécurité du conducteur. En savoir plus sur l’éco-conduite ne sera donc pas un exercice difficile. Vous n’aurez qu’à détecter ceux qui pratiquent les gestes de l’éco-conduite. Elle est intelligente, douce, maîtrisée et raisonnée. C’est cette façon de conduire qui caractérisera les éco-conducteurs que vous rencontrerez.

A découvrir également : Les meilleures voitures électriques en 2019

Les principes de l’éco-conduite 

Ils sont au nombre de trois ces attitudes qui régissent l’éco-conduite. En premier, il faut bien démarrer. Cela commence par votre engagement à moins polluer l’environnement et à vous protéger. Avec cet état d’esprit au moment où vous entrez dans votre voiture, vous choisirez certainement une conduite douce (démarrage à froid, vitesse raisonnable…). Ensuite, consommer moins vous aidera sur la route. Vous limiterez l’usage de la climatisation ; vous prendrez une voiture moins lourde, peut-être une remorque à la place d’un coffre toit. Sur le plan des finances, la réduction de la surconsommation sera plutôt un bon point. Enfin, l’entretien de votre véhicule constitue le dernier principe (contrôle technique régulier, pneus bien gonflés…). 

A voir aussi : CE QU’IL FAUT SAVOIR AVANT D’ACHETER UNE VOITURE D’OCCASION

vous pourriez aussi aimer