Combien coûte un code de la route ?

En règle générale, un code auto coûte 30€. Toutefois, ce tarif concerne principalement les candidats libres et les espaces de formation traditionnels. Ainsi, une auto-école peut inclure le coût de la formation. De ce fait, on peut observer une différence de prix plus ou moins importante. Celle-ci n’influence pas particulièrement le contenu car il est le même partout. En effet, il suit le référentiel établi pour l’Éducation à la Mobilité Citoyenne. 

Dans les établissements de formation

Les tarifs présentés dans les auto-écoles traditionnels prennent en compte toutes les charges rattachées à la formation. Parmi celles-ci, on peut noter la location des espaces de vente, le contrat d’alimentation électrique, l’acquisition des matériels et la rétribution du personnel pédagogique. Les candidats doivent savoir qu’un accompagnement physique a un prix. En conséquence, il est possible que la facture finale soit assez élevée. Obtenir son code en quelques mois peut alors valoir des centaines d’euros. Dans le cas d’une formation renforcée, la dépense peut atteindre 750€. Mais, quel que soit le choix du format, la procédure administrative est prise en charge par l’auto-école du début à la fin du parcours. Ceci dit, rendez-vous sur ce site pour avoir plus de détails. 

A lire aussi : Comment récupérer le code autoradio Renault sans la carte grise ?

Dans les espaces de formation en ligne

Les auto-écoles en ligne présentent des offres abordables. Leur prix se situe autour de 30€. Ceci s’applique particulièrement aux candidats libres. D’ailleurs, dans certains établissements, les prestations proposées donnent accès à d’autres offres de formation. En clair, les services supplémentaires peuvent être un accompagnement sur-mesure et un accès à des examens préparatoires. Par ailleurs, certains organismes externalisent l’évaluation du code de la route. Ils permettent ainsi de réduire les délais d’attente. Chaque candidat peut, de fait, trouver une solution adaptée à ses attentes et à son planning. Il peut se faire assurer ou organiser son temps selon sa disponibilité. 

Les différents types de forfaits proposés par les auto-écoles

Ce type d’abonnement est le plus répandu. Il permet aux candidats d’avoir accès à une certaine quantité d’heures de conduite en fonction des tarifs appliqués par l’établissement choisi. Le coût varie selon les villes et les régions.

A lire aussi : Qu’est-ce que l’éco-conduite ?

Celui-ci s’adresse surtout à ceux qui souhaitent obtenir leur permis rapidement, notamment pour des raisons professionnelles ou autres impératifs personnels. En général, ce type de formule comprend plusieurs heures de conduite sur une courte durée (parfois jusqu’à 20 heures). Le coût dépend du nombre d’heures ainsi que de la durée totale du forfait.

Cette offre inclut tous les éléments nécessaires pour réussir l’examen pratique et théorique en un seul achat. Elle se compose généralement du code illimité, du livre préparatoire au code et bien sûr des cours pratiques avec examen blanc inclus.

Certains centres proposent aussi une aide personnalisée destinée aux personnes ayant besoin d’un accompagnement particulier : handicapées moteurs, seniors, non-voyantes … Les prix peuvent être très variables selon la nature des prestations fournies.

Vous devez noter que certains établissements acceptent le paiement en plusieurs fois suivant un échéancier prévu à l’avance. Il est donc possible de s’adapter selon sa capacité financière et d’étaler les coûts dans le temps.

Les aides financières pour financer sa formation au code de la route

Si le coût du code de la route et du permis peut être un frein pour certains candidats, il existe heureusement des aides financières permettant d’alléger la facture. Voici une liste non exhaustive de ces dispositifs :

Le CPF est un droit universel qui suit chaque individu tout au long de sa vie professionnelle. Il permet notamment aux salariés ou demandeurs d’emploi d’accéder à des formations qualifiantes, dont celles liées à l’apprentissage du code et de la conduite. Le nombre d’heures créditées sur le CPF varie en fonction du statut professionnel.

L’aide au financement est destinée aux personnes rencontrant des difficultés financières particulières, comme les étudiants boursiers, par exemple.

Certaines collectivités territoriales proposent aussi des chèques-formation, que ce soit sous forme numérique ou papier. Ils peuvent être utilisés auprès d’un organisme partenaire pour couvrir une partie ou l’intégralité des frais engagés pour passer le code et/ou le permis B.

L’éco-prêt à taux zéro (EPTZ) est dédié aux travaux visant l’amélioration énergétique dans les logements, mais son champ a été élargi depuis 2014 avec notamment une allocation prévue afin de financer les dépenses liées à la formation pour passer le permis de conduire.

Les candidats ayant des difficultés financières peuvent se tourner vers les organisations soutenant l’emploi et la formation professionnelle qui bénéficient du financement du Fonds Social Européen. Ce fonds permet aux organismes de bénéficier d’aides ou de prêts.

Il vaut toujours mieux se renseigner auprès de son auto-école afin de vérifier si elle propose des formules spéciales ainsi que sur les aides éventuelles dont vous pouvez bénéficier en fonction de votre situation personnelle. Cela peut aider à alléger significativement la facture !

vous pourriez aussi aimer