Comment acheter un scooter d’occasion ?

L’acquisition d’un scooter d’occasion doit être encadrée par des déclarations légales. En effet, il est important d’effectuer des procédures qui permettent de vous assurer et de vous protéger juridiquement. Dans la suite de cet article, nous vous donnons un guide sur la procédure adéquate.

Prioriser les options de paiements sécurisées

Il existe plusieurs possibilités d’effectuer le paiement d’un scooter. Il s’agit notamment de la remise de chèque qui apparaît parfois comme l’option favorite pour la transaction malgré le délai. Cependant, les vendeurs sont de plus en plus méfiants à cause des escroqueries récurrentes effectuées à travers le chèque. Le virement bancaire par contre est une solution sûre mais assez lente dans l’implémentation.  Besoin d’un scooter performant, procédez à l’achat sur ce site.

A lire aussi : Comment personnaliser sa moto avec des kits de jante ?

Authentifier les documents du scooter et analyser les pièces d’identité

Les pièces d’identité sont un élément incontournable pour l’achat d’un scooter. Les deux parties doivent obligatoirement fournir des pièces officielles valides. Il est conseillé de stopper immédiatement la transaction, dans le cas où l’un refuse de présenter ses papiers. En outre, vous devez vérifier et authentifier les identifiants ainsi que la carte grise du scooter. Avant de finaliser l’acte d’achat, assurez-vous que les renseignements mentionnés dans la carte grise correspondent. En plus, il est également conseillé de faire des essais avec le scooter, afin de tester l’effectivité de son fonctionnement. C’est un prérequis essentiel dans la procédure et le démarcheur doit automatiquement accepter de vous donner la moto pour le test. En cas de refus, arrêtez immédiatement la procédure. Par ailleurs, il est important que le vendeur fournisse les papiers administratifs adéquats notamment le certificat de non-gage. Il s’agit d’un document qui atteste que l’action de vente n’est pas préjudiciable sur le plan légal. Le certificat est disponible en ligne ou à la préfecture et doit être imprimé en deux exemplaires.

A lire aussi : L’assurance moto : à quoi ça sert exactement ?

vous pourriez aussi aimer