Entretenir sa moto, que peut-on faire soi-même ?

Pour garantir la longévité et les performances d’un deux-roues, un entretien régulier est indispensable. S’il est recommandé de faire appel à un professionnel pour certaines interventions techniques, sachez qu’il est aussi possible de réaliser diverses opérations d’entretien vous-même, avec quelques outils et des produits de maintenance.

De cette façon, vous gagnerez du temps et vous pourrez faire des économies substantielles, et vous pourriez finir par prendre plaisir à entretenir la moto à laquelle vous tenez tant. Suivez nos conseils pour garder votre moto en bon état et éviter les pannes, l’usure ou toute autre forme d’incident !

A lire en complément : Entretenir sa moto et notamment la batterie

La tension et la lubrification de la chaîne

Pour assurer une bonne transmission et rouler en toute sécurité, prendre soin de la chaîne de votre moto est crucial. Mieux vaut ne pas attendre qu’elle s’encrasse durablement avant d’intervenir. C’est pourquoi il faut régulièrement nettoyer la chaîne, à l’aide de produits de maintenance spécifiques et d’un chiffon ou d’une brosse prévue à cet effet. Ensuite, vous pourrez appliquer un lubrifiant, à choisir en fonction du type de terrain sur lequel vous roulez et des conditions météo notamment.

Cette étape de graissage est aussi l’occasion de vérifier la tension de la chaîne, chose que vous pouvez aisément faire vous-même, afin d’éviter les à-coups en roulant et l’usure prématurée de la chaîne. Vous trouverez généralement des informations sur la tension optimale dans les instructions du constructeur.

Lire également : La location d'un scooter, l’option pas chère pour gagner en mobilité

La vérification des pneus

Comme pour n’importe quel véhicule, l’état des pneus est central pour garantir la sécurité. Vérifiez donc leur niveau de pression régulièrement et avant chaque trajet long. Là encore, la notice du constructeur vous sera utile pour déterminer la pression en fonction du type de route, des éventuelles charges que porte la moto, du type de pneu, etc. Effectuez toujours cette vérification à froid, pour pouvoir vous référer les yeux fermés aux recommandations de pression.

Pensez également à constater une éventuelle usure des pneus, une déformation, la présence de corps étrangers, etc.

La réalisation des vidanges

Vidanger votre moto est une autre opération à votre portée. Pour vidanger le moteur, il vous suffit de vider l’huile en desserrant l’écrou ou le bouchon correspondant, en pensant à la récolter dans un bac adéquat et en l’apportant dans un centre où elle sera correctement traitée. Ensuite, changez le filtre d’huile et revissez le bouchon, puis remplissez avec de l’huile neuve.

Le procédé est sensiblement le même si vous souhaitez vidanger le circuit de refroidissement, la boîte de vitesse, etc.

Si un bouchon de vidange est grippé, n’hésitez pas à utiliser des produits de maintenance adaptés pour faciliter l’intervention et éviter d’endommager des composants.

Le contrôle du système de freinage

Lors de l’entretien de votre moto, n’oubliez pas de surveiller l’état des freins ! Cela passe notamment par la vérification du niveau de liquide de frein, ainsi que son renouvellement au moins tous les 2 ans. Il faudra alors purger le système de frein au préalable en respectant certaines étapes clés, nettoyer à l’aide de produits de maintenance et remplacer le liquide.

Prenez aussi garde à l’état des plaquettes : une usure est le signe qu’il va falloir procéder à leur remplacement. Vérifiez par ailleurs l’état des étriers, qui peuvent avoir tendance à s’encrasser. Des produits de maintenance comme du dégrippant suffisent parfois à régler ce problème, mais dans d’autres cas, il faudra peut-être faire appel à un professionnel.

vous pourriez aussi aimer