Pourquoi réparer avec des pièces auto d’occasion suite à un accident ?

Une fois remis de votre accident de la route, vous devez faire réparer votre voiture. La tendance actuelle consiste à utiliser des pièces d’occasion pour changer les parties défectueuses. Voici les principaux avantages des pièces automobiles d’occasion.

Des pièces faciles à trouver

Il est relativement facile de trouver des pièces automobiles d’occasion, surtout pour les véhicules particulièrement populaires comme les marques : Toyota, BMW, Audi, etc. Elles proviennent le plus souvent de voitures d’occasion de la même marque et du même modèle qui ont été abandonnées en raison de leur âge, d’un accident ou d’autres raisons. Les pièces détachées d’occasion sont pour la plupart disponibles auprès de fournisseurs en ligne ou auprès des centres VHU (Véhicules hors d’Usage).

A lire aussi : Dénicher un centre de contrôle technique à Bordeaux sans se ruiner

Le meilleur moyen d’éviter les arnaques est de se fournir auprès des sites dédiés à la vente de pièces détachées d’occasion. Ceux-ci ont une réputation qu’ils ne peuvent se permettre de remettre en cause. Ils ne prendront donc jamais le risque de vous vendre des pièces d’occasion en mauvais état, contrairement à certains particuliers. Toutefois, vous devez quand même vous assurer que le site en question est digne de confiance. N’hésitez pas à vérifier la provenance des pièces proposées par le site.

Dans la plupart des cas, il s’agit de pièces détachées d’occasion provenant de centres de VHU (Véhicules hors d’usage) agréés. Privilégiez les sites tels que https://www.reparcar.fr/capot qui possèdent un label Trusted Shops. Il s’agit d’une certification qui garantit l’authenticité des avis laissés par les internautes.

A lire aussi : Quelles informations trouver sur ma carte grise (pneu, etc.)?

pièces occasion voiture

Les pièces d’occasion sont généralement en très bon état

Contrairement à ce que l’on peut penser, les pièces d’occasion sont proposées en très bon état. Si vous privilégiez les pièces d’un fournisseur fiable, vous pouvez être certain que vous investissez dans un équipement de qualité. Les centres VHU prélèvent en effet uniquement les pièces les moins usées. Certains constructeurs automobiles procèdent même à une remise en état des pièces d’occasion pour qu’elles paraissent comme neuves.

Pour vérifier la qualité d’une pièce détachée d’occasion, vous devez demander au fournisseur s’il s’agit de pièces « PIEC » (pièces issues de l’économie circulaire). Si c’est le cas alors vous pouvez avoir l’esprit tranquille. Le label PIEC assure en effet la qualité et la sécurité des pièces détachées d’occasion.

Une solution plus économique

Vous conviendrez que l’entretien d’une voiture est un gros investissement, et tout ce qui permet de réduire le prix tout en offrant la même qualité est un avantage considérable. Les pièces d’occasion sont nettement moins chères que les pièces neuves, et c’est la principale raison pour laquelle les gens préfèrent opter pour ce genre d’investissement. Bien que la qualité puisse varier, un mécanicien expérimenté et digne de confiance sait toujours comment trouver les meilleurs fournisseurs. L’utilisation de pièces automobiles d’occasion permettra à votre véhicule de rester proche de son état d’origine à un prix beaucoup plus abordable.

Une démarche respectueuse de l’environnement

En dehors des avantages financiers, l’achat de pièces d’occasion est un geste écologique. Cela permet en effet d’éviter que les vieilles pièces automobiles ne soient jetées dans la nature. Cela réduit la contamination du sol et de l’eau par des produits chimiques tels que l’antigel et l’huile moteur. De plus, l’économie circulaire dont les pièces détachées sont issues fait l’objet d’un encadrement très strict sur le plan juridique. Des normes ont été spécialement créées pour garantir la qualité et l’aspect écologique des pièces détachées d’occasion.

Une pièce d’occasion labellisée ne se retrouve pas en circulation par hasard. Elle a été prélevée et traitée correctement par des experts en vue de la vente. L’usage de pièces automobiles de seconde main entraîne une réduction de la consommation des ressources naturelles (dont l’énergie) et des émissions nettes de déchets. Les pièces automobiles d’occasion préservent donc les ressources naturelles de la Terre, car elles réduisent la nécessité d’extraire des minerais pour fabriquer de nouvelles pièces. L’extraction et la fabrication affectent l’environnement, mais l’achat de pièces d’occasion contribue à la préservation de l’écosystème environnant et des ressources naturelles.

Zoom sur le capot, l’une des pièces d’occasion les plus recherchées

Le capot est un élément qui fait partie de la carrosserie d’une automobile. Il se situe en effet à l’avant de la voiture et protège une partie de la mécanique de l’engin. Le capot est une pièce essentielle de l’esthétique d’une voiture. En cas d’accident, il est généralement abîmé. Cela expose les pièces protégées par le moteur aux intempéries.

Les capots endommagés peuvent être réparés par des carrossiers. Or généralement, les dégâts seront tout de même décelables pour un œil averti. C’est pour cela qu’il est conseillé d’acheter un autre capot pour remplacer le capot endommagé. D’ailleurs, le capot fait partie des pièces automobiles les plus recherchées par les automobilistes. Le prix d’un capot neuf est de 100 à 200 euros environ. Un capot d’occasion, quant à lui, coûte environ 50 à 100 € en moyenne.

Il est donc plus économique d’opter pour un capot d’occasion. Si vous avez un ancien modèle, vous aurez plus de facilité à trouver un capot de rechange dans un centre VHU. Vous pouvez également vous tourner vers un site de vente de pièces détachées d’occasion. Une fois le capot de rechange trouvé, vous pouvez procéder vous-même au changement si vous avez quelques bases en mécanique. Auquel cas, vous pouvez vous adresser à un garagiste ou à un carrossier.

accident changement capot

Comment choisir une pièce détachée d’occasion ?

Pour éviter de choisir une pièce d’occasion incompatible avec votre voiture, vous devez effectuer quelques vérifications avec votre certificat d’immatriculation (ex-carte grise). Vous devez par exemple vous renseigner sur le type Mines de la voiture dont la pièce est issue. Il s’agit d’une série de caractères alphanumériques qui donnent des informations sur les caractéristiques du véhicule. Cela vous permettra d’identifier le modèle, la marque et le type de motorisation. S’ils correspondent à votre voiture, vous devez ensuite vérifier la date de fabrication. Le constructeur peut en effet modifier les caractéristiques des pièces auto d’une série de véhicules à l’usine. Vous devez également trouver la référence constructeur ou numéro OEM (fabricant d’équipement d’origine).

vous pourriez aussi aimer