Comment souscrire à une assurance auto ?

Souscrire à une assurance auto est obligatoire en France pour toute personne possédant une voiture. Vous venez d’acquérir une nouvelle voiture ou souhaitez changer de contrat ? Découvrez quelles sont les démarches inhérentes à la souscription de votre assurance auto.

Assurance auto : les démarches à effectuer avant la souscription

Obtenir un devis

Pour souscrire à l’assurance auto la plus adaptée à vos besoins, vous allez devoir demander des devis à plusieurs assureurs puis comparer les différentes offres qui s’offrent à vous. Pour obtenir un devis correspondant à vos exigences, vous devrez  généralement choisir parmi les trois principaux types de contrats proposés par les assureurs : assurance au tiers (responsabilité civile auto), assurance intermédiaire (tiers +), assurance tous risques…Ces formules peuvent par ailleurs être complétées par des garanties supplémentaires (à préciser à l’assureur avant la publication du devis).

A voir aussi : Accident de la route : que rembourse votre assurance auto ?

De nombreux organismes comme Leocare vous permettent aujourd’hui d’obtenir en ligne un devis gratuit. Très faciles à utiliser, leurs plateformes Internet vous donnent la possibilité de faire votre demande de devis en quelques minutes, puis d’obtenir immédiatement votre devis.

Comment formaliser la souscription de votre assurance auto ?

Vous avez choisi votre assureur ? Deux solutions s’offrent désormais à vous pour souscrire à votre assurance auto de manière rapide et efficace : effectuer la souscription en ligne ou souscrire par téléphone (vous pouvez bien sûr aussi vous rendre en agence mais cela vous fera perdre un temps considérable).

A découvrir également : Assurance auto au tiers ou tous risques : quelle différence ?

Quelle que soit l’option choisie, les démarches à effectuer seront similaires pour souscrire à votre nouvelle assurance auto.

  • Fournir les pièces justificatives demandées par l’assureur

La compagnie d’assurance vous demande deux ou trois documents obligatoires (selon votre situation) pour réaliser la souscription du contrat :

  • le certificat d’immatriculation de votre nouvelle voiture (communément appelé « carte grise) ;
  • un permis de conduire valide ;
  • votre relevé d’information assurance auto si vous avez changé d’assureur.

À savoir : certains organismes vous font bénéficier d’un délai de 30 jours pour envoyer vos documents. Pour rendre effective la souscription, il vous suffira alors de leur fournir les informations figurant sur vos documents, puis de leur envoyer une copie des documents dans les délais fixés au moment de l’établissement du contrat.

  • Signature du contrat d’assurance

Les compagnies d’assurance vous donnent aujourd’hui la possibilité de valider le contrat par signature électronique.

Lorsque le contrat a été accepté par les deux parties, l’assureur vous remet généralement une attestation temporaire d’assurance (souvent valable pendant 30 jours) qui fera office de certificat d’assurance en cas de contrôle routier par les forces de l’ordre (attention toutefois : certains organismes ne prévoient pas d’assurance auto à effet immédiat). Le certificat d’immatriculation définitif (comprenant votre nom, celui de l’assureur, le numéro du contrat, les dates de validité du contrat et le numéro d’immatriculation du véhicule) vous sera remis quelques jours plus tard – vous serez alors dans l’obligation d’apposer la vignette du certificat sur le pare-brise du véhicule pour que ce dernier soit en règle.

Est-il possible de se rétracter après la souscription du contrat d’assurance ?

Après avoir officialisé la souscription de votre assurance auto, une seule condition vous donne la possibilité de vous rétracter : l’assureur vous a personnellement démarché. Si ce n’est pas le cas, vous serez dans l’obligation d’attendre un an avant de pouvoir changer d’assurance, excepté si vous pouvez justifier d’un changement de situation auprès de l’assureur (déménagement, changement de profession, arrêt d’activité…). Certains assureurs acceptent toutefois l’annulation de votre contrat, mais cette condition est établie selon leur bon vouloir et n’est jamais imposée par le code des assurances.

vous pourriez aussi aimer