Les questions les plus fréquemment posées sur les vignettes Crit’Air

Vignettes Crit’Air est encore méconnue de nombreux français. Et pourtant, cette certification de votre véhicule peut vous éviter quelques embarras voire même être obligatoire dans votre quotidien. Si vous avez entendu parler de la Vignette Crit’Air au détour d’une conversation et que vous voulez en savoir plus, cet article va vous éclairer en répondant aux questions les plus fréquemment posées par les internautes.

A quoi sert une vignette Crit’Air ?

Il y a plusieurs années, des mesures ont été prises pour gérer au mieux l’impact environnemental de la circulation des véhicules en ville. Il s’agissait notamment de l’alternance entre les plaques paires et impaires. Aujourd’hui, le système a été remplacé par la Vignette Crit’Air. L’objectif ? Inciter les conducteurs à utiliser des voitures non polluantes. Et pour ce faire, un tri est réalisé comme sur vignettecritair.com pour obtenir un certificat Crit’Air et une vignette à apposer sur sa voiture afin de circuler dans les zones où la pollution atmosphérique atteint des pics.

A découvrir également : Quels sont les examens que vous devez passer pour obtenir votre permis de conduire ?

Est-ce obligatoire d’avoir la Vignette Crit’Air sur sa voiture ?

Une fois que vous savez à quoi la Vignette Crit’Air sert, vous pouvez, comme de nombreux internautes, vous poser la question de l’obligation légale d’apposer cette vignette sur sa voiture. Les zones concernées par cette obligation sont les zones sensibles à savoir les villes de Paris et Grenoble. En effet, ces zones sont qualifiées ainsi car la circulation y est restreinte et uniquement accessible aux véhicules disposant du certificat Crit’Air. Par contre, cette restriction est limitée entre 8h et 20h les jours de semaine.

En cas d’alerte smog, d’autres villes comme Lille ou Lyon peuvent aussi être concernées même si pour le moment la principale zone à circulation restreinte (ZCR) reste Paris où l’air est le plus pollué. Et ce système est envisagé sur le long terme pour toutes les grandes villes du territoire.

A lire aussi : Infractions au code de la route : quelles sont les sanctions

L’avantage de la vignette Crit’Air est donc de pouvoir circuler librement même en cas de restriction pour cause de pic de pollution de l’air. Mais elle peut aussi vous dépanner pour trouver des places de stationnement. Vous pouvez faire une simulation sur le site vignettecritair.com pour savoir si votre véhicule est éligible à la certification ou s’il faut en changer.

Comment obtenir la Vignette Crit’Air ?

Depuis son entrée en vigueur en 2019 (oui, elle ne date pas d’hier), obtenir la vignette Crit’Air se fait d’une seule manière : en ligne via le site certificat-air.gouv.fr. Une fois arrivé sur le site, vous n’avez qu’à créer un compte puis saisir le numéro d’immatriculation de votre voiture puis valider.

Pour ce faire, vous aurez aussi besoin d’un moyen de paiement car la Vignette coûte 3,11 € (environ 3,50€ avec l’envoi). Vous recevrez alors par la poste votre certificat ainsi que votre vignette Crit’Air. Vous n’aurez plus qu’à l’apposer sur la partie inférieure droite de votre pare-brise.

Pas de panique, vous n’avez pas à renouveler cette certification durant toute la durée de vie de votre voiture car elle ne se fait qu’une seule et unique fois par véhicule. Si votre vignette ne se voit plus, vous n’avez qu’à montrer le certificat Crit’Air en cas de contrôle. N’oubliez pas qu’en ZCR, vous vous exposez à une amende si votre voiture ne dispose pas de cette certification.

vous pourriez aussi aimer