Quelle est l’utilité d’un Silent Bloc ?

Pièce assez discrète sous le capot d’un véhicule, le Silent Bloc joue un rôle fondamental dans le confort de conduite. Il est présent à plusieurs endroits de la voiture, que ce soit au niveau de l’échappement, du moteur ou encore des suspensions. Lorsque vous ressentez des vibrations ou des vitesses qui sautent, c’est à cette pièce qu’il faut se référer.

Qu’est-ce que le Silent Bloc ?

Le Silent Bloc est une pièce automobile composée de deux socles de fixation reliés par une surface élastique très résistante. Ainsi, le silent bloc de suspension est composé principalement de caoutchouc, ce qui le rend plus efficace. C’est un élément positionné généralement au niveau du châssis, relié aux triangles de suspension.

A découvrir également : Pourquoi acheter sa voiture chez un concessionnaire ?

Il aborde les vibrations causées par le groupe motopropulseur, le débattement du moteur, les à-coups de transition ou la boîte à vitesse. Sans cette pièce, il vous sera impossible de passer les vitesses et les vibrations seront tout simplement insupportables.

Silent Bloc voiture

Lire également : Les offres de Mitsubishi Motors uniquement pour les professionnels

Quels sont les différents types de Silent Bloc ?

En automobile, on distingue plusieurs types de Silent Bloc :

  • le Silent Bloc le plus répandu composé d’un bloc élastique et de deux parties métalliques raccordées au moteur d’une part et au châssis d’autre part. Ce type de Silent Bloc est rigide et empêche le déplacement du moteur ;
  • le Silent Bloc type balancier : il soutient le moteur côté distribution et la boîte côté opposé. Il est positionné horizontalement et reçoit le poids du groupe motopropulseur ;
  • le Silent Bloc hydraulique : il intègre différentes huiles de pression selon le modèle ;
  • le Silent Bloc anti basculement : il s’agit d’un gros Silent bloc cylindrique qui est doté d’une entretoise métallique au centre avec un bloc élastique de chaque côté.

À quoi sert un Silent Bloc ?

Le Silent Bloc est une pièce qui assure une meilleure conduite. Lorsque vous réalisez 80 000 kilomètres, il est important de vérifier l’état de ces pièces. C’est après avoir parcouru cette distance que vous pouvez penser à changer vos Silent Bloc. Avant cela, les symptômes d’un Silent Bloc défectueux apparaîtront progressivement. Il s’agit notamment des vibrations, des à-coups et des sauts de vitesse.

Sur les voitures neuves, le Silent Bloc est composé de caoutchouc, une matière assez solide et souple pour assurer une parfaite isolation des bruits et des vibrations. Si le caoutchouc permet d’assurer un confort de conduite optimal, il n’est en revanche pas adapté à un véhicule sportif, à cause de sa souplesse.

Avec les voitures sportives, le Silent Bloc doit faire preuve de rigidité maximale pour empêcher les vibrations des éléments mécaniques et assurer une bonne tenue de route. Pour cela, beaucoup optent pour des Silent Bloc de polyuréthane lorsqu’il s’agit des compétitions sportives. Cette matière est connue pour être plus résistante et rigide. Ainsi, elle permet de raffermir la suspension et de répondre aux exigences du pilote.

N’oubliez donc pas de choisir et d’utiliser cette pièce en fonction du type de voiture et de l’utilisation que vous en faites.

vous pourriez aussi aimer